Un peu de génétique…

 

 

Le gène de l’AHT (SGK3) est un gène de nudité rare et spécifique, qu’on peut retrouver dans certaines races à bas bruit (par exemple chez le Scottish Deerhound, voir lien vers l’article ci-dessous), mais qui a été développé chez cette race par la volonté de quelques éleveurs américains (voir article Histoire).

Ce gène, récessif et n’entraînant pas de létalité, n’est absolument pas le même que celui d’autres chiens nus, comme l’indique une étude anglaise de 2017 (voir lien ci-dessous. The bald and the beautiful: hairlessness in domestic dog breeds. Philos. Trans. R. Soc. Lond. B Biol. Sci. 372, 2017).

 

Le croisement de deux AHT nus donnera donc naissance à 100% de chiots nus. 

Les AHT sont des chiens nus remarquablement sains, qui naissent avec un pelage clairsemé et pelucheux qu’ils perdent complètement au cours des deux premiers mois. 

 

Cependant, la race a aussi une variété poilue ! On l’appelle la variété coated (ce qui signifie « couverte d’un manteau », en anglais).

Ce poil doit être court, souple, dense et brillant (un poilu qui ne posséderait pas un pelage dense et uniformément reparti devra être exclu de la reproduction, ainsi qu’un chien qui aurait des poils longs, durs ou ondulés).

 

Le croisement entre un hairless (variété nue) et un coated donne statistiquement 50 % de coated et 50% de nus – la proportion réelle de chiots nus et coated à la naissance reste une surprise à chaque portée, exactement comme pour le nombre de femelles et de mâles !

 

Enfin, le croisement de deux chiens coated donnera statistiquement

naissance à 25% de chiots nus, selon le tableau ci-dessous:

 

La seule différence entre ces deux variétés, c’est le soin à apporter à la variété

hairless, qui doit être protégée lors de l’exposition au soleil (même au printemps !)

ainsi qu’être couverte en hiver (voir article Soins).

 

 

Articles sur les bases de la génétique :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Transmission_autosomique_récessive

 

http://www.translad.org/assets/files/heredite-et-genes.pdf

 

Articles sur le gène nu (en anglais) :

The bald and the beautiful: hairlessness in domestic dog breeds :

https://royalsocietypublishing.org/doi/pdf/10.1098/rstb.2015.0488

 

Whole genome analysis of a single scottish deerhound dog family provides independent corroboration that a SGK3 coding variant leads to hairlessness :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6945040/

tableau Génétique.png
Pearl 2.jpg