Les soins à apporter à votre AHT

Oh, il doit être fragile, non ?

Tous les propriétaires d’AHT ont déjà entendu cette question !

Eh bien non, l’American Hairless Terrier n’est pas un chien fragile, néanmoins des précautions sont à prendre au quotidien pour son hygiène et son bien-être. Certaines sont spécifiques à la race, d'autres non. Nous allons essayer de faire un tour non exhaustif des principaux soins à apporter à votre AHT.

  • Eté / Hiver

L’AHT va bronzer en été et s’éclaircir en hiver.

Sa peau a donc un grand besoin de protection.

 

On pourrait penser, à tort, qu’un chien de couleur foncé sera

moins sensible au soleil, ce qui est totalement faux.

Les dégâts causés à la peau seront les mêmes qu’un chien d’une

couleur plus claire, sauf qu’ils ne se manifesteront pas de la

même façon : un chien de couleur claire va attraper des coups de

soleil très rapidement, alors que chez le chien de couleur foncée,

des décolorations de l’épiderme ou des taches de rousseur 

peuvent apparaître plus tardivement.

 

Pensez à protéger votre AHT du soleil durant l’été mais aussi au

printemps quand on se méfie moins, soit avec une crème solaire

indice 50 SPF (on choisira une marque la plus naturelle possible,

sans additifs), soit grâce à un vêtement anti-UV (il est possible de

s’en procurer sur mesure, mais aussi d’en fabriquer soi-même à partir de t-shirts anti-UV pour enfants en vente dans les magasins de sport).

 

Il faut également le protéger du froid. On peut conseiller d’habiller son AHT en-dessous de 10°C, tout d’abord avec un vêtement assez fin type pyjama en coton ou un simple t-shirt. Plus la température baisse, plus on augmentera l’épaisseur du vêtement ou le nombre de couches. 

Attention, en cas de grand froid, à toutes les extrémités qui sont très fragiles. S’il doit marcher longuement dans la neige, sur du verglas ou sur une route ayant été traitée avec du sel, il faudra protéger les pattes de votre chien soit avec du baume pour les coussinets, soit par des bottines.

 

Attention cependant à ne pas surprotéger votre chien, car cela pourrais avoir l’effet contraire et le rendre plus fragile au froid.

  • Soins de la peau

L’American Hairless Terrier a, selon les individus, une qualité de peau plus ou moins bonne. Dans l’idéal, elle doit être douce et lisse.

Pour hydrater la peau de votre chien, on peut utiliser de l’huile de coco, biologique de préférence. Elle est 100% naturelle et a de nombreux bienfaits. Voir l’article spécial Huile de Coco (cliquez ici).

Exemple d’utilisation : huile de coco environ 1 fois par semaine, plus régulièrement en hiver car leur peau à tendance à être plus sèche.

Pour laver votre AHT, utiliser un shampoing spécial chien (car leur pH est plus basique que celui de notre peau) à base d'ingrédients naturels et (par exemple) d’avoine pour ses propriétés nourrissantes et apaisantes.

Un lavage tous les mois est suffisant, sauf si votre chien adoré aime se rouler dans diverses surprises odorantes lors de vos balades en forêt...

Normalement, les AHT ne sentent pas : même trempés, ils ne dégagent pas l'odeur caractéristique de chien mouillé. 

Cela étant, ils ont tendance à prendre l'odeur de leur environnement textile. Si leur panier est lavé régulièrement, ils auront une odeur agréable.

 

En résumé : les soins à apporter à l’American Hairless Terrier ne sont pas contraignants : 

- 2 minutes pour l'hydrater 

- 10 minutes pour un bain 

Pas besoin de sécher la fourrure pendant 1 heure... Une simple serviette et le tour est joué

  • Boutons !!! Pas de panique !!!

                                                         

                                                         A l’âge de 3 – 4 mois, des petits boutons vont apparaitre sur tout le corps de votre AHT.

                                                         Ceux-ci correspondent à la mise en place de l'immunité au niveau de la peau.

                                                         Cette irruption est normale et même nécessaire. 

                                                         Selon les chiens, cette étape dure plus ou moins longtemps.

                                                         Il faut surtout éviter de les percer (risque d’infection) ou de les traiter (risque de compromettre

                                                         la mise en place de l’immunité).

                                                         Si cela perdure, consultez votre vétérinaire.                   

  • Le soin des griffes

L’American Hairless Terrier n’ayant pas de poils, ses griffes vont vous paraître beaucoup plus longues que sur un chien poilu. 

 

Il est important d’habituer le chiot à être manipulé dès son plus jeune âge, car peu de chiens aiment la coupe des grilles. Or si elle est effectuée correctement, cette intervention est totalement indolore.

Il vous faudra bien sûr utiliser du matériel spécifiquement dédié à cet usage, coupe-griffes ergonomique ou lime (électrique éventuellement), et suivre le schéma suivant : 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

source <www.auberdog.com/conseils-animaux/chats/comment-couper-les-ongles-dun-chien-c148>

Attention au saignement ! Si l’ongle est coupé trop court, la veine assurant sa vascularisation risque d’être sectionnée et donc de saigner. Pas de panique, il n’y a pas grand risque, par contre c’est douloureux. En cas de saignement, utiliser un anti-saignement pour chien ou une compresse de désinfectant type biseptine pour désinfecter et arrêter le saignement.

En cas de saignement anormal en quantité ou en durée, consultez votre vétérinaire.

N’hésitez pas à demander à un toiletteur ou un assistant vétérinaire de vous montrer comment réaliser cet acte simplement et sans danger.

N’oubliez pas de toujours libérer votre chien avec une petite récompense pour le remercier de sa coopération !

Si vous ne vous sentez pas le courage de les couper vous-même, votre vétérinaire pourra s’en charger. Une coupe de griffes est nécessaire environ tous les 2 mois en fonction de l’activité de votre chien. 

  • Le soin des oreilles

Pour que le nettoyage des oreilles du chien, utilisez une lotion auriculaire spécifique pour chien.

Le coton tige est à proscrire car le conduit auditif du chien est coudé.

Il est conseillé de le faire une à deux fois par mois. L’inspection des oreilles doit, elle, être encore plus régulière.

Voici les étapes à suivre pour procéder à un nettoyage efficace des oreilles :

·       tirezl’oreille et tenez-la fermement (sans faire mal au chien) de manière à bien dégager les cavités.

·       versez une goutte de la lotion auriculaire au fond de l’oreille.

·       pressez légèrement la base de l’oreille et massez-lapour que la lotion pénètre et dissolve les impuretés.

·       introduisez un bout de coton dans l’oreille puis massez à nouveau pour que le produit et les saletés y adhèrent. 

·       retirez le coton et nettoyez la partie externe de l’oreille si besoin.

 

Si votre chien se secoue ou se gratte très fréquemment les oreilles ou si le conduit est anormalement rouge, il convient de consulter votre vétérinaire.

Source <https://www.woopets.fr/chien/guide/nettoyer-oreilles-chien/

  • Les yeux

L’American Hairless Terrier étant nu, il n’a pas non plus de cils pour protéger ses yeux des agressions extérieures. Il peut donc fréquemment avoir des petites poussières dans l’œil.

Il convient donc de lui nettoyer très fréquemment les yeux (2 fois par semaine, plus si besoin), l’idéal étant d’utiliser une compresse imbibée de sérum physiologique (en dosettes) ou de solution de lavage oculaire à usage vétérinaire.

Placez-vous derrière le chien, et passez la compresse imbibée de solution de lavage sur l’œil, en allant de l’angle interne (vers le nez) à l’angle externe (vers la tempe).

Si les sécrétions sont abondantes, ou s’il y a des débris séchés et collés, il vaut mieux rincer l’œil en instillant directement quelques gouttes de la solution de lavage : on maintient la tête du chien légèrement en arrière, et on décale un peu la paupière supérieure pour garder l’œil ouvert. Ensuite, après instillation de quelques gouttes (attention à ne pas toucher les yeux avec le bout du flacon), les sécrétions seront évacuées vers l’angle interne et/ou externe, en exerçant une pression douce à travers les paupières, sans oublier de bien nettoyer les poils et la peau de la région péri-oculaire.

Il convient de changer de compresse pour chaque œil et, bien sûr, pour chaque chien.

Quels sont les signes qui doivent vous conduire à consulter ? En cas d’écoulement purulent qui dure plusieurs jours, de douleur subite, d’œil fermé, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire ! En attendant le rendez-vous, nettoyez l’œil de votre chien avec du sérum physiologique ou une solution de lavage oculaire, et recouvrez-le d’une compresse.

Source <https://www.lasantedemonchien.fr/2016/04/07/le-soin-des-yeux/> 

 

Et souvenez-vous, l’American Hairless Terrier est petit, nu mais costaud !!!

Siège social :

980 route de Torchefelon

38110 SAINT VICTOR DE CESSIEU

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now