Allergies au chien

L'American Hairless Terrier, un chien hypoallergène ?

 

L'allergie correspond à une défaillance du système immunitaire qui répond de façon anormale à une substance étrangère à l'organisme.

Cette substance responsable du processus est appelée un allergène.

Lorsque l'organisme développe une hypersensibilité à l'allergène, avec comme symptôme l'eczéma par exemple, on dit que la personne est allergique [à quelque chose]. À ce stade, des traitements peuvent être mis en place pour permettre à l'organisme de mieux tolérer les allergènes même si, la plupart du temps, l'éviction de la cause reste la meilleure solution pour permettre au patient de mieux vivre avec son allergie.

Bien que l'Homme et son meilleur ami se côtoient depuis des millénaires, de plus de plus de personnes développent une allergie au chien.

Les allergènes, présents dans la salive, l’urine,  le sébum, se retrouvent sur la langue, la peau et les éventuels poils de votre chien, pénètrent dans le corps humain par les voies aériennes (le nez, la trachée et les bronches), la peau et les yeux, causant des symptômes tels que démangeaisons, rhinite, asthme, conjonctivite... 

Pour en venir à bout, la solution la plus efficace consisterait tout simplement à ne pas adopter de chien et de ne pas entrer en contact avec ces derniers. 

Existe-t-il des chiens hypoallergènes ?

 

L’American Kennel Club (AKC club canin américain, partenaire de la FCI) précise qu’il n’existe pas de chiens 100% non-allergènes, et que les races qu’il recommande en cas d’allergie sont juste moins allergisantes. On dit de ces chiens qu’ils sont hypoallergènes, car ils provoquent moins de réactions que d'autres. Souvent, ce sont des races qui perdent peu leurs poils, voire qui n’ont pas de poils du tout, comme l’AHT (du moins dans sa variante « hairless », puisqu’il existe aussi des AHT poilus, dits « coated »).

Si vous souhaitez absolument avoir un chien malgré votre allergie, il peut donc être intéressant de vous renseigner sur ces chiens dits hypoallergènes.

Malgré tout ce qu'on pourra dire sur ces chiens, gardez bien à l'esprit qu'aucun chien n'est garanti non-allergène. Ces chiens pourront déclencher des réactions allergiques moins fortes chez vous, mais ce n'est en rien une certitude.

Avant l'adoption d'un chien, ayez donc le réflexe de « tester » vos réactions. Restez plusieurs fois au contact du chien (en particulier dans un espace clos), afin de tester si vous y êtes allergique ou non.

Si votre choix se porte sur l’AHT, nous vous conseillons de prendre contact avec les propriétaires d'AHT référencés sur la carte se trouvant en page « Actualités », afin de pouvoir tester votre allergie.

Cliquez sur l'icône pour ouvrir la carte :

 

Comment limiter les réactions allergiques au chien ?

 

Si vous êtes sûr de vouloir adopter un AHT, gardez en tête qu'il existe en outre différentes manières de rendre un chien moins allergisant, à travers des pratiques d’hygiène strictes :

  • lavez-vous les mains après avoir touché votre chien ou sa couverture ;

  • passez régulièrement l’aspirateur afin d'éliminer ses peaux mortes de votre environnement ;

  • interdisez votre chambre au chien. Si le chien dort dans votre lit, il est évident que votre allergie n'en sera que plus forte !

  • Aérez régulièrement la maison ;

  • maintenez toujours propre le coussin ou le panier du chien ;

  • lavez régulièrement votre chien, sans abus néanmoins pour ne pas fragiliser sa peau.

Article : Amélie FAVRET

Siège social :

980 route de Torchefelon

38110 SAINT VICTOR DE CESSIEU

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now